Zoom sur: Fabrice, éducateur des U13 (2) !

Zoom sur: Fabrice, éducateur des U13 (2) !

Aujourd’hui nous nous intéressons à Fabrice, éducateur des U13 (2). Nous l’avons interviewé à l’occasion de la formation qui a eu lieu au club du 1er au 2  février.

Est- ce que tu peux nous parler de ton parcours  professionnel  et sportif ?

Dans la vie  je suis ingénieur informaticien,, ce qui veut dire que je suis loin des terrains, souvent assis sur un fauteuil (rires). J’ai commencé par le football en débutant et j’ai joué jusqu’au U13. Etant quelqu’un de curieux j’ai essayé plusieurs sports : handball, volley, baseball. En arrivant à la fac, je me suis à la course à pied. Au final, je suis revenu au foot en loisirs via l’Hersoise en discutant avec un papa au bord du terrain qui m’a donné envie de reprendre.

Comment es-tu devenu éducateur ?

Je suis devenu éducateur des U13 (2) cette année suite à une proposition que j’ai eu. Ce n’est pas ma première expérience en tant qu’éducateur, j’ai été amené à encadrer du softball. Mais c’est sensiblement différent, la catégorie d’âge change beaucoup notre approche.

C’est venu par hasard ou tu avais déjà ça en tête ?

Je ne cherchais pas car je pensais que je n’avais pas le temps. Si on ne m’avait pas demandé, je n’y  aurai pas réfléchi. Mes impératifs professionnels et familiaux m’ont forcé à m’organiser.

Tu coaches les U13(2), quels sont tes ressentis jusqu’à maintenant ?

La difficulté est que le groupe est hétérogène, c’est un mélange de U12 et U13. Il y a un groupe très proche de l’équipe 1. J’essaie de leur apporter sur le plan mental  pour ne pas les démotiver. Pour le reste, je me centre sur le  travail de la motricité en les questionnant beaucoup sur ce qu’ils ont fait. J’insiste sur le plan technique en répétant les gestes. Ce qui est difficile c’est que j’ai des U12 qui jouent contre des U13, ils se mettent la pression car ils pensent qu’ils n’ont pas le bagage technique pour rivaliser. Le but est de petit à petit , par la force des répétitions, leur faire prendre confiance en eux.

J’essaye de ne pas faire de groupes, je mélange tous les profils mais à certain moment sur un jeu donné, je peux les séparer par catégorie en faisant jouer une équipé avec un handicap par exemple. L’objectif est de stimuler tous les joueurs.

Mon approche est à géométrie variable, en début d’année je mélange tout le monde pour que les enfants se connaissent.

Est-ce que tu as rencontré quelconques difficultés ?

J’ai la chance d’avoir des parents qui sont respectueux envers le club et moi, qui suivent leurs enfants, qui sont calmes. Gros point positif par rapport à ça.

Est-ce que tu as des perspectives dans le futur ?

Il y a José qui m’a appelé pour reprendre Manchester … (rires). Ma perspective est de voir d’ici la fin de l’année comment l’équipe va se comporter. C’est un puzzle qui n’est pas encore fini.  Je me projette sur la fin pour mettre en place des correctifs pour que les U13 soient prêts à passer en U15. C’est l’année de transition pour eux car ils vont passer à 11. Physiquement, ils sont prêts mais il faut les préparer mentalement.

Je souhaite continuer, rien ne m’empêche pour le moment de continuer. Du fait de mes obligations professionnelles, je suis obligé de prendre une équipe qui joue à partir de 17h30 donc cela limite mes possibilités.

As-tu quelque chose à ajouter ?

Allez les verts !(rires)

Merci à toi Fabrice pour le temps que tu nous a accordé !

Nous continuerons à mettre en avant les éducateurs du club dans des prochains articles, restez connectés !

L’AS Hersoise.

Fermer le menu