Zoom Sur: Béatrice Maury, Trésorière de l’AS Hersoise

Zoom Sur: Béatrice Maury, Trésorière de l’AS Hersoise

Comme mercredi, l’AS Hersoise vous propose un focus sur un des éléments qui composent notre chère association.
Aujourd’hui c’est Béatrice Maury, Trésorière et pilier indispensable du club, sur qui les projecteurs sont tournés. Retour sur une carrière riche d’expérience en milieu associatif.

Bonjour Béatrice ! Pouvez-vous vous présenter brièvement et nous expliquer votre parcours ?

« Bonjour ! Je m’appelle Béatrice Maury, j’ai 39+20 ans (rires), je baigne dans le milieu associatif depuis ma tendre enfance. A l’époque, mon père et mon grand -père étaient dirigeants pour le club omnisports HAC (Le Havre Athletic Club). J’étais joueuse de hockey sur gazon mais suite au décès de mon père, j’ai repris sa place de trésorier, poste que j’ai occupé pendant 7 / 8 ans. Par la suite,  je me suis consacré à mes enfants mais l’envie de reprendre une activité était très forte. Alors, quand j’ai amené mon aîné à son premier entrainement de foot, je me suis laissé enrôlé par un club : l’AS Hersoise. Il y a de ça 20 ans ! »

Quel rôle occupes-tu à l’AS Hersoise ?

« Actuellement je suis trésorière pour le club et je suis aussi responsable de la commission équipement. En dehors ça, je m’implique énormément pour l’association et sur tous les fronts. Le milieu associatif est une histoire de famille et j’y suis très familière depuis longtemps.
En parallèle de mon poste à l’AS Hersoise, je suis aussi présidente de la commission technique pour le District (NDLR : Instance administrative qui gère les clubs au niveau départemental), poste que j’occupe depuis bientôt 10 ans. »

Et enfin, que représente l’AS Hersoise pour toi ?

« L’AS Hersoise m’a apporté beaucoup de bonnes choses comme de l’amitié, des relations et un réseau, une ouverture sur les autres. Cela m’a permis de m’impliquer à fond dans une activité authentique, humaine et riche. Mon père et mon grand-père ont participé activement au milieu associatif, pendant la période post-guerre et ont aidé à reconstruire les installations sportives suite aux bombardements, ce qui doit très certainement être lié à mon investissement acharné dans le milieu. J’ai également transmis cet amour aux membres de ma famille et je suis très fière de pouvoir vivre cela avec les miens. J’ai reçu en 2009 la médaille de Bronze de la Jeunesse et Sports qui récompense l’implication bénévole, décernée par l’Etat. Et c’est aussi une grande fierté. »

Un grand Merci à Béatrice pour cette interview. Un parcours exemplaire et passionné, qui s’est transmis de génération en génération.
On se retrouve la semaine prochaine pour un nouvel article inédit !
Continuez de nous suivre sur les réseaux sociaux, vous êtes toujours plus nombreux et on vous en remercie 1000 fois ! 🙂

Fermer le menu