Culture foot: le sport pour tous !

Culture foot: le sport pour tous !

Disclaimer : Cet article se base sur nos propres recherches sur le sujet, nous ne sommes en aucun cas des experts. Nous tenons à nous excuser si des propos sont maladroits. Bonne lecture !

Le football comme le sport en général se veut être rassembleur et incorporer tout profil de personne. Cela peut être vu comme un moyen de reconnaissance sociale, un échappatoire aux problèmes du quotidien.  Les personnes en situation de handicap sont souvent oubliées dans les pratiques sportives, on ne parle pas beaucoup des jeux paralympiques qui ont pourtant lieu juste après ceux des valides, les compétitions sont encore peu répandues et méconnues. Or, pour une personne souvent « incapable de … », il est primordial de pouvoir s’épanouir dans une pratique sportive, de se transcender, de comprendre que leur handicap n’empêche pas la capacité d’agir. C’est aussi une thérapie. Le corps et l’esprit deviennent alors des outils plutôt que des « défauts ».

C’est avec cette idée d’accorder un lieu d’expression aux personnes en situation de handicap qu’ont été créé deux fédérations : celle du sport adapté et du handisport. Il est important de différencier les deux car elles ne regroupent pas les mêmes types de handicap. Ainsi, le sport adapté concerne les handicaps mentaux alors que le handisport fait référence aux handicaps moteurs et sensoriels. Au cours de cet article, nous détaillerons les objectifs et les actions mises en place par ces deux fédérations pour rendre le sport accessible à tous.

La fédération française de sport adapté :

Depuis 40 ans, la Fédération Française du Sport Adapté, dans le cadre de ses missions, permet à ses licenciés et à toutes personnes en situation de handicap mental ou psychique (quel que soit le degré de leurs déficiences), de s’intégrer et de s’épanouir dans notre société par le biais de la pratique sportive en compétition ou en loisir.

Pour les sportifs souhaitant s’adonner à la compétition, il est nécessaire de passer un test pour être classé dans une division. Ce test a pour objectif de rendre compte des qualités intrinsèques du sportif dans les domaines de la  communication, de la socialisation et de la motricité. Cette classification est transversale à tous les types de handicaps, elle ne « groupe » pas les pathologies entre elles. Elle sert à garantir l’équité sportive.

La FFSA agit sur 4 domaines :

  • Offrir une pratique sportive toujours plus variée et sécuritaire en les adaptant aux licenciés.
  • Agir sur l’environnement des sportifs en sensibilisant les familles, en formant de manière adéquate les médecins, entraineurs et autres encadrants.
  • La défense des droits des sportifs en situation de handicap mental ou psychique et l’amélioration des conditions dans lesquelles sont mises en œuvre les activités physiques et sportives par le biais d’actions de communication auprès du public, en signant des conventions pour que les sportifs puissent pratiquer dans des associations pour sportifs « valides »
  • En travaillant sur l’implantation de diplômes professionnels  et de formations visant à comprendre et accompagner les sportifs. C’est-à-dire former du personnel compétent pour l’encadrement.

 A noter que des formations sont disponibles, les dates sont visibles sur le site du district !

La fédération française de handisport :

Résultat de recherche d'images pour "handisport logo"

Comme dit plus haut, le handisport désigne les handicaps moteurs et sensoriels. Le handisport est un sport dont les règles ont été adapté pour permettre aux personnes concernées de le pratiquer. Il reprend généralement les sports des valides mais d’autres ont été créé exprès.

La FFH aide ainsi de nombreux athlètes de haut-niveau à progresser dans leur discipline en s’adaptant à leur handicap et en proposant beaucoup de centre de pratiques. Mais vous vous demandez peut-être comment est-il possible de faire concourir un aveugle avec un paraplégique ? La réponse est ici :

Il existe une classification effectuée par une équipe médicale chargée de déterminer l’impact de l’infirmité sur la pratique. Chaque sport a sa propre classification. Il est important de noter que cette classification ne s’effectue pas toujours selon le handicap mais selon le niveau d’aptitude en matière de mouvement , coordination et équilibre. En somme, deux athlètes avec un handicap différent peuvent concourir ensemble s’ils présentent un degré d’aptitude fonctionnelle identique.

Le plan

La fédération française Handisport fait partie du programme Citoyen du sport, un programme soutenu par le gouvernement qui vise à donner plus de moyens au club et à rapprocher toutes les populations de la pratique du sport. Le sport est reconnu  comme un des outils majeurs d’intégration. Le sport est un formidable outil éducatif, de mixité sociale, porteur de valeurs de fraternité et de respect et il nécessaire d’intégrer toutes les tranches de la population.

Nous espérons que cet article vous a plus et que vous avez appris des choses !

Retrouvez nous très prochainement pour un nouvel article sur le club.

Vos community managers !

Fermer le menu